lieu jaune et poivrons farcis au riz rouge

Publié le par bouilloirebavarde

La petite histoire de la bouilloire bavarde:
Le piment d'Espelette

Epice indissociable de la cuisine basque, le piment d'Espelette se retrouve dans de nombreuses préparations culinaires de la région.

Apprécié pour son goût fruité légèrement sucré, son piquant chaud le classe sur l'échelle de Scoville entre le piment doux et le piment de Cayenne.

Fêté dignement à Espelette, le 3ème week-end d'octobre, il attire chaque année de plus en plus d'adeptes.

Ezpeletako Biperra : une intégration réussie

Comme le veut l'Histoire, les marins de Christophe Colomb lors de leur voyage vers une nouvelle route des épices ont en fait débarqué en Amérique. Ils ont alors découvert le piment et ont été totalement subjugués par cette épice vraisemblablement originaire du Mexique !

Son goût, la coloration qu'il entraîne lors de la cuisson et le fait qu'il conserve les aliments, ont très vite incité ces aventuriers à diffuser son utilisation dans toute l'Espagne et le sud de la France.

On pense que c'est Gonzalo de Percarteguy, marin Guipuzcoan, qui a introduit le maïs en 1523 dans la vallée de la Nive, qui aurait également distribué quelques piments « à la saveur plus brûlante que le poivre ordinaire ».

Merci pour le Chocolat !

On le consommera d'abord sucré. Au XVIIe siècle, à Bayonne les chocolatiers juifs conversos qui avaient fui l'inquisition ont créé la 1ère chocolaterie artisanale qui va proposer une spécialité toujours de mise aujourd'hui : le chocolat chaud mousseux relevé au piment.

A partir du XVIIIe siècle on commence à enduire les jambons de Bayonne avec cette poudre de piment pour les faire rougir, mieux les conserver et les parfumer.

La Vallée de la Nive, un terroir propice

Si le piment a pu se développer aussi aisément dans cette partie du Pays Basque, c'est avant tout parce qu'il a pu retrouver quasiment les mêmes conditions climatiques que son pays d'origine : climat océanique, donc peu d'amplitudes thermiques !

Une chaleur assez élevée l'été, un climat de moyenne montagne atténuant les vents et une pluviosité abondante ; autant d'éléments réunis qui contribuent à son implantation sur ce territoire.

Le terroir du Piment d'Espelette a été matérialisé par une zone de production en Appellation d'Origine Contrôlée en 2000 qui s'étend sur les territoires de 10 communes du Pays Basque : Aïnhoa, Cambo-les-Bains, Espelette, Halsou, Itxassou, Jatxou, Larressore, Saint-Pée-sur-Nivelle, Souraïde et Ustaritz.

Depuis, le nombre de producteurs et de pieds plantés sont en constante augmentation.Source


Nous rentrons d'un court séjour dans le pays Basque, où nous aimons séjourner dès que possible, à chaque étape nous montons dans le pittoresque village d'Espelette berceau du piment du même nom, je fais la provision du piment ne poudre et de produits dévirés dont je vous parlerais dans un autre aticle, ce village je l'adore avec ces maisons blanches décorées de tresses de piments frais qui séchent tout le long de l'année.







400 g de lieu jaune,
1 poivron vert,
1 poivron jaune,
2 tasses de riz rouge Alteréco,
2 échalottes,

 2 pincées de piment ,d'Espelette
3 cà c de rouille,
1 cà s de mascarpone,
2 cà s d'huile olive.





Enduire le filet de lieu jaune d'huile d'olive et saupoudrez-le de piment d'Espelette, réservez environ 15min.
Coupez en deux dans le sens de la longueur  les deux poivrons, allumez le grill du four, et enfournez environ 30min les deux poivrons, quand la peau est noire, sortez-les et glissez-les dans un sac de congélation, réservez 10min.
Il sera beaucoup plus aisé d'enlever la peau, coupez le poivron  rouge en lanières.

Faire revenir les échalottes dans un peu d'huile chaude, quand elles sont translucides, versez le riz, remuez, quand les grains sont bien imprégnés de matière grasse, verser l'eau de cuisson, salez, poivrez, et laisser cuire environ 20min.
Faire cuire à la vapeur le poisson.
Mélanger la rouille et le mascarpone,

Dresser le lieu jaune sur l'assiette de service, recouvrir de lanières de poivron rouge, et d'une noix de crème à la rouille farcir le poivron vert de riz., servez avec un petit pain ciabatta.

Imprimer la recette.

Si vous aimez ce blog alors cliquez sur ce logo qui vous guidera sur le site, tapez bouilloire bavarde.
Merci de vos votes.

Publié dans poissons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

les2chefs 28/03/2009 12:03

moi j'adore cette recette car il y a du poissons

les2chefs

Marjolaine 06/03/2009 18:46

Voilà une recette qui me rappelle mes vacances aux Pays-Basque. Je t'envie vraiment d'être allée à Espelette ; c'est un village que j'aime tout particulièrement. En tout cas, je comprends que tu ais fait le plein de piments lors de ta virée là-bas. Es-tu allée à la chocolaterie Anton faire le plein de gourmandises ?
Bonne soirée.

Alice 05/03/2009 23:10

J'aime les plats épicé, relevé .. ce plat est donc parfait pour moi !

Salma82 05/03/2009 19:06

HUMMMMMMMMMMMMMMMMMMM un plat appetissaNT

veropapilles 05/03/2009 16:23

Un beau plat ensoleillé qui me tente beaucoup. Biz et bonne fin de journée. Véro

Laurence A. 05/03/2009 14:10

Je découvre ton blog avec de très nombreuses recettes appétissantes, et quelle bonne idée d'y apporter une petite histoire à chaque fois, on se régale les yeux tout en s'instruisant! :o)
Je reviendrai te lire avec plaisir.

Biscottine 05/03/2009 12:59

Humm tout ça donne bien faim!

nuage de lait 05/03/2009 10:20

J'aime beaucoup!!
bonne journée
jojo

Choupette 04/03/2009 22:56

Voilà une recette qui illustre bien cette belle région qu'est le pays basque. ;-)

Corinne 04/03/2009 19:37

C'est une superbe assiette dont je ferai bien mon souper. merci pour ton reportage piment d'espelette.

Nycolette 04/03/2009 19:18

Tré sbelle assiette ,bien appétissante !
ah j'oubliai Anna tu as été ...Taguée !!
bizzz bonne soirée

mickymath 04/03/2009 17:50

c'est vraiment très beau! et quelles superbes photos! j'aimerais tant avoir du piment comme ça en entiers!
pour les poules, maintenant on doit les cuire 2h tellement elles sont dures! moi je la fait en vol au vent, !biises micky

Doria 04/03/2009 11:27

Un plat bien coloré et parfumé qui nous approche peu à peu vers les beaux jours.
Bisous, Doria

isabelle 04/03/2009 10:41

oulà là j'adore que c'est beau

lydian 04/03/2009 10:33

Un beau plat plein de couleur qui me fait déjà penser à l'été.
Bises

Cenwen 04/03/2009 10:19

Merci pour le petit mot tout mimi adorable que j'ai trouvé ce matin sur mon blog:) ça m'a fait chaud au coeur!
J'espère que tu as bien profité de tes vacances:) et que tu es en pleine forme:)
Quelle jolie recette pleine de couleurs:)
Je te souhaite uen très jolie journée:)
Bisous:)

rêves de tables 04/03/2009 10:18

J'aime beaucoup votre blog. Son fonctionnement, les photos... Je me permets de le mettre en lien depuis le mien. Bonne journée.

Céci 04/03/2009 09:00

Quelle jolie assiette...j'aime beaucoup...

bisous

AMELIE 04/03/2009 08:13

Une belle recette assurément, mais pour une Vosgienne, tous ces poivrons....pas possible...les papilles n'y sont pas faites du tout.
J'admire toujours cette cuisine du soleil avec ses jolies couleurs, mais cela ne passe pas chez nous.
Bisous et bon mercredi avec tes charmants petits "diables"