salade pour pique-nique improvisé à la maison

Publié le par bouilloirebavarde

La petite histoire de la bouilloire bavarde:

Du temps des moissons, aux réunions de bon ton

Tout à commencé dans la chaleur de l'été, par les casse-croûtes champêtres des bergers ou des moissonneurs et les amusants déjeuners sur l'herbe de l'aristocratie ou de la bourgeoisie...
Le pique-nique : histoire d'un repas sans façon:

 

Depuis, autant par nécessité que par sa fantaisie, ce repas bucolique et débonnaire n'a pas cessé de nous plaire. Et que dire d'aujourd'hui ? Pour un pique-nique, on ferait des folies !

Est-ce, notre regain d'amour pour la nature ou simplement l'évolution des pratiques sociales qui nous font multiplier, dès qu'arrive l'été, ces gracieux déjeuners ou dîners de plein air ?

Convier ses amis à pique-niquer est, en tous cas, du dernier chic ! En ville, on se retrouve dans les parcs et l'on profite du moindre carré d'herbe pour étaler paniers et plaids... ou l'on campe sur la pierre des quais, au centre des places les plus prestigieuses, en y dépliant chaises et tables, nappes et bougeoirs. Une façon de se réapproprier la cité, de défier l'autorité, d'affirmer sa liberté, d'oublier les conventions... de retrouver les joies simples de l'enfance.

Les grandes réunions familiales s'en trouvent également transformées. Rassembler les générations, alors que les logements rétrécissent et que l'autarcie alimentaire n'existe plus même dans les fermes, serait devenu impossible au plus grand nombre si le principe des pique-niques en grandes assemblées n'était pas revenu au goût du jour.
Aujourd'hui, il est devenu courant de se regrouper dans le jardin de l'un ou de l'autre, et de contribuer à l'élaboration du repas en y apportant plat ou dessert en quantité suffisante pour nourrir son cercle le plus proche. Toutes les préparations, présentées en buffet, se partagent ensuite dans une ambiance bon enfant. A charge pour l'invitant principal de louer tables, chaises et tentes, voire même de fournir les boissons... ou de partager les frais engagés en parts égales, payables par tous les convives.

Car il s'agit de cela. Le pique-nique, tel qu'on le définit encore au 19ème siècle est un repas auquel chacun participe en payant son écot...

Comme les aristocrates dans les bosquets de Versailles ou en villégiature sur leurs terres, la bourgeoisie a pris le pli de déjeuner sur l'herbe. Avec raffinement, bien sûr. En transportant son salon, presque ! Des repas, tels que l'on continue d'ailleurs à les voir, en France ou en Angleterre, lors des rassemblements mondains (courses hippiques, concerts estivaux, "pique-niques blancs") qui ne se pratiquent jamais sans un certain art...
Pas question ici, de déballer sandwiches ou œuf durs à la croque au sel et de les avaler gloutonnement, assis sur une souche d'arbre.
On rivalise d'élégance plutôt, avec force mallettes en cuir ou en osier, déballages d'argenterie et de chandeliers, vins et mets sophistiqués.

Tout le contraire, évidemment de ce qui a donné le sens premier au mot pique-nique. Car si l'expression consacrée n'est apparue, semble-t-il, qu'au 17ème ou 18ème siècle, ce petit repas qui nous fait picorer (''pique'') de petites choses (''niques'') n'est pas né d'hier, loin s'en faut.

Les sociétés agraires le connaissent depuis la nuit des temps. N'est-ce pas sur les alpages quand les bergers se nourrissaient de pain et de fromage de chèvre, ou au temps des récoltes quand les moissonneurs se restauraient sans perdre de temps, à l'ombre des arbres alentours... qu'il fut inventé dans toute sa simplicité et avec le plus grand naturel ?

Comment préparer un pique-nique, à la mode d'aujourd'hui ?

En se partageant les tâches. C'est en vogue et très commode. On s'invite, entre famille et copains, pour le déjeuner dominical. Mais les dîners, en milieu ou en fin de semaine, sont tout aussi prisés. Il s'agit donc d'appeler les participants à apporter une table ou des chaises, de la vaisselle ou des bougeoirs, des plaids ou un carré de toile de Jouy, et de toutes façons, quelques spécialités à déguster et de bonnes bouteilles à savourer.

Il est d'usage de rivaliser de créativité avec des plats « faits maison » mais, si l'on est pressé, on pourra tout aussi bien se fournir de poulet rôti, de terrines et de salades chez le traiteur, de brochettes et de sushi auprès d'un restaurateur japonais Il n'est pas question, en revanche, de saboter la soirée en apportant des sandwiches. Si vous n'imaginez pas pouvoir en faire le deuil, rabattez-vous sur les bruschette italiennes (tartines de pain préalablement grillées, à recouvrir de légumes grillés ou de tomates concassées, de jambon de pays ou de thon) qui feront bien meilleur effet.Source



Nous avions prévu un pique-nique en famille mais les nuages menaçants nous incitèrent  à l'improviser à  la maison, mais le temps est très capricieux , dés la table mise le soleil revint, trop tard pour partir  prés du Lac où nous aimons pique-niquer, qu'importe le déjeuner fut excellent  et dans l'après-midi nous allâmes faire le tour de ce joli lac sous un soleil de plomb.

1kg de pommes de terre Charlotte,
2 carmines,
7 oeufs,
10 filets anchois de Collioure,
2 cà s de câpres,
2 boite de miettes de crabes,
1 boite de coques au naturel,
1 boite d'olives noires,
2 oignons rouges,
2 aillets nouveaux,
1 gros bouquet de ciboulette,
sel, poivre, vinaigrette, mayonnaise.


Faites cuire les pommes de terre à la vapeur avec leur peau.
Faites cuire aussi les oeufs durs, écalez-les, réservez.
Lavez et trier la salade carmine.

Dans un grand saladier, faire la vinaigrette, ajoutez les oignons rouges taillés en rondelles et les aillets coupés en lanières, salez, poivrez, coupez-les pommes de terre épluchées en gros dés, ajoutez le crabe, et les coques, remuez Ajoutez les oilves noires, les câpres, et les filets d'anchois remuez à nouveau afin que tout  l'ensemble soit bien imprégné de la vinaigrette.J'ai ajouté de la mayonnaise pour mes petits-enfants.
Coupez les oeufs en rondelles avec un coupe-oeuf, les rondelles sont plus régulières.
Décorez avec les feuilles de carmines et les câpres.
Tenez le saladier au frais, avant de servir.Si cet article vous a plu inscrivez-vous à la newsletter ainsi vous serez informé des nouveautés de la bouiloire bavarde, merci.

Print

Publié dans Entrées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Calorinet 07/06/2009 12:16

Ah la voila ta jolie salade! J'aime bien l'association pommes de terre / olives !

Nul en cuisine 31/05/2009 10:35

Merci anna d'etre passée sur mon blog me donner la réponse à ma question. c'est super gentil de ta part :)
je pense effectivement qu'une bonne salade de pommes de terre s'impose lors d'un pique nique. en plus j'adore ca :)

salma82 30/05/2009 20:16

hummmmmmmmmmmmmmm, une belle salade

Nul+en+cuisine 30/05/2009 10:34

Bonjour :)
Anna, samedi prochain, je dois faire un pique nique, chaque personne apportera qque chose.
Aurais tu une petite recette facile et rapide pour moi ? avec des ingrédients pas trop excentriques
merci :)

Calorinet 30/05/2009 09:35

Moi aussi j’adore les pique-niques, surtout que je suis fan de sandwichs et de salades composées comme celle-ci !

amour+de+cuisine 30/05/2009 01:36

une salade sublime, et plein de couleur, ca donne franchement vraiment envie, merci pour la recette ma chere.
bisous

Nuage+de+Lait 29/05/2009 18:51

Quelle belle salade... j'adore les couleurs

le+banc+moussu 29/05/2009 17:44

mes parents viennent avec moi passer la semaine à la campagne j'ai donc intérèt à faire le plein sur ton blog. Les grenadins de veau me semblent super.
Bon week end
christian

Leila 29/05/2009 17:14

Ohhhh que c'est joli et quelle belle assiette bien appétissante !

asmaa 29/05/2009 15:42

une salade bien colorée

AurelieW 29/05/2009 15:07

ta salade a des saveurs et des couleurs qui me plaisent beaucoup

Nul+en+cuisine 29/05/2009 14:08

je ne connaissais pas les aillets ni les carmines. d'ailleurs je ne sais toujours pas ce que c'est.
mais ta salade est super bien présentée et a du éveiller bien des appêtits chez toi :)

Eléonora 29/05/2009 13:14

Je te souhaite un très bon week-end de Pentecôte et nous aurons du soleil sur toute la France..c’est que du bonheur….et j'adore les salades comme ça pris au vol de nos idées...bravo

Océane 29/05/2009 12:21

c'est une jolie salade colorée qui donne envie de passer à table !
c'est ce que je vais faire de suite

violette 29/05/2009 11:00

Hé hé !! parles tu du même paradis où j'aime moi aussi posé une couverture pour un déjeuner sur l'herbe ???

Cecilia 29/05/2009 10:15

miam miam

bisous

Tallula 29/05/2009 09:49

j'adore ces petites histoires qui accompagnent tes billets. et cette salade... pour de l'improvisation, c'est plutôt très réussie !

Doria 29/05/2009 09:17

Très jolie salade haute en couleurs et en saveurs ! Pique niquer sur l'herbe, quel bonheur !
Bisous, Doria

Missfa 29/05/2009 08:44

Humm ta salade a l'air délicieuse, bien colorée!
Bonne journée

clemence 29/05/2009 06:16

elle est superbe ta salade, très coloré...