bouchées de lieu à l'asiatique

Publié le par bouilloire bavarde



bouchees-de-lieu-a-l-asiatiqueJPG.1.jpg la petite histoire de la bouilloire bavarde:

Ce n'est pas d'hier que les papilles se délectent de la cuisine chinoise. Les cuisiniers de l'Antiquité préparaient déjà des mets délicieux qui se sont transmis depuis lors.

 

l y a plus de 2200 ans, le conseiller d'un roi expliqua l'importance des céréales à son maître en disant : « Le roi gouverne à partir des intérêts des masses populaires et le peuple prend l'agriculture comme base de l'existence. »

 

Selon ce point de vue, les céréales étaient non seulement une affaire d'importance primordiale qui intéressait la vie du peuple, mais encore une affaire d'importance stratégique qui engageait l'avenir du pays. Par ailleurs, nos ancêtres considéraient l'État comme les génies du Sol (She) et des Céréales de la patrie (Ji). Dans la société agricole, la terre et les céréales constituaient le symbole de l'État.

 

L'art culinaire chinois

 

La cuisine chinoise est à la mesure de la puissante et riche civilisation dont elle est issue.

 

Son histoire, son évolution, sa richesse, sa diversité ont fait l'objet d'études variées. Au VIe siècle, le Qimin Yaoshu (Agronomie essentielle pour le commun du peuple), rédigé par Jia Sixie, auteur des Wei du Nord (386-534), était non seulement un classique de l'agronomie traditionnelle chinoise, mais aussi une encyclopédie de la cuisine chinoise. Ce livre comprend 92 chapitres, dont 25 concernent l'art culinaire chinois (y compris la distillation de l'alcool, la technique de marinage des viandes, la fermentation des fromages et la préparation de plus de trois cents plats et collations chinois).

 

La cuisine quotidienne de la Chine antique se composait généralement de quatre préparations : sauter (poisson sauté assaisonné), griller ( brochettes de mouton), cuire à la vapeur (viande à l'étuvée) et préparation particulière de la pâte de viande. Cette préparation demandait de sécher la viande à l'air libre et de bien la hacher, de la mettre dans une jarre avant d'y ajouter de la levure, du sel et de l'alcool. On scellait ensuite la jarre et on conservait le tout pendant cent jours avant de servir.

 

Le Qimin Yaoshu présente aussi la préparation des aliments à base de farine que mangeaient certaines ethnies vivant sur la grande steppe septentrionale de Chine. Au cours d'une période relativement longue, les habitants de la Plaine Centrale subirent l'influence de ces ethnies nomades, tant dans leur culture alimentaire que dans leurs mœurs.

 

Confucius (551-479), personnage représentatif de l'école confucéenne, fut considéré par les générations postérieures comme le premier gastronome. Dans le Lun Yu, (Entretiens de Confucius), il a dit : « On ne se lasse jamais des mets délicieux et savoureux. » Il faut dire que ce grand maître ne connaissait pas l'art culinaire, mais qu'il se passionnait pour la bonne chère. C'est justement cette mentalité qui aura des répercussions profondes chez les Chinois pendant plus de 2000 ans.

 

Les fonctionnaires et les mandarins constituent les piliers du développement de la cuisine chinoise. Parmi eux, il y eut des gens aussi intelligents que travailleurs. En se posant comme créateurs, ils estimaient que la cuisine était non seulement une jouissance matérielle, mais aussi une jouissance spirituelle. Dans le milieu des fonctionnaires, les mets délicieux s'appelaient aussi les « plats cultivés ».

 

Qufu, province du Shandong, est le pays natal de Confucius. Dans sa famille, la cuisine jouissait d'une grande réputation pour le raffinement de son art culinaire. Des différences subtiles se remarquaient jusque dans la préparation d'un germe de soja ou d'un filament de jambon. Les recettes servies lors d'un banquet illustraient un travail superbe dont l'art surpassait le simple naturel. Souvent, ses cuisiniers préparaient des mets savoureux avec du poulet, du canard, du pigeon, de la caille, de la viande et des assaisonnements.Source

 

 recette revisitée pour  WW pour deux personnes

6pp par personne

2 beaux filets de lieu ( 120g pièce)
2 échalotes,
2 carottes,
100 g de haricots verts,
quelques sommités de chou -fleur
2 poignées de pâtes chinoises,(compter 30g  par personnes)

2cc d'huile d'olive
sauce soja, sel, poivre

bouchees-de-lieu-a-l-asiatiqueJPG.2.jpg

Dans une sauteuse très chaude à défaut de wok, faites revenir les échalotes sans les colorer
coupez le poisson en gros cube et ajoutez-le dans la sauteuse faites cuire en remuant souvent.
Pendant ce temps faire cuire les légumes à la vapeur,
Quand le poisson est cuit ajoutez les légumes salez,, poivrez et arrosez de sauce soja.
Faites cuire 3min les nouilles, et mettez les à sauter quelques instants avec le poisson et les légumes.
Rectifiez l'assaisonnement , servir chaud.

bouchees-de-lieu-a-l-asiatique.JPG.3.jpg


je viens de créer ma communauté:

Les Amoureux du Quercy gourmand,si vous aimez ma belle région, ses produits du terroir, sa gastronomie, vous me feriez grand plaisir de m'y retrouver, abonnez-vous, rejoignez nous , nous échangerons,recettes, astuces, la douceur de vivre de mon coin de ciel bleu..

 

Si vous aimez cet article, inscrivez-vous sur la newsletter, vous serez ainsi informé par mail de la parution des nouveaux billets, merci.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 




Publié dans recettes légères

Commenter cet article

cecile en balade 14/11/2011 14:58



j'adore


bises



kola 31/10/2011 16:37



Coucou Yolande,


Une recette comme un documentaire qui me va parfaitement puisque je rentre de Chine où j'ai pu enfin embrasser ma fille et ma petite fille qui vivent là-bas.... un tout grand merci pour ce très
bel exposé qui me fait revivre ces minutes et ces jours merveilleux... une très belle fin de journée à toi, gros bisous


Jacqueline



bouilloire bavarde 31/10/2011 22:44



ravie ma chère Jacqueline que cette petite recette toute simple te replonge dans ces moments de bonheur et de félicité en famille dans un pays qui fait rêver


je t'embrasse affectueusement


Yolande



Patricia 31/10/2011 14:48



Coucou Yo,
J'adore le poisson ..... et bien sûr le lieu.
C'est un plat qui me séduit avec les pâtes chinoises et la sauce soja.
Bises
Patricia



bouilloire bavarde 31/10/2011 22:45



ma chére Pat me voilà ravie de te faire plaisir, je ne suis pas souvent présente pour les raisons que tu sais, mais je ne vous oublie pas, je t'embrasse affectueusement


Yolande



pierre 30/10/2011 19:30



du lieu jaune pour cette recette et pas noir!):


Pierre



bouilloire bavarde 31/10/2011 22:46



faiute de grives on prend des merles



Isa-Marie 30/10/2011 15:55



Bon dimanche Yolande (ici tout le monde fait la sieste...)


Bises d'Isa-Marie



laurenceel 30/10/2011 10:51



bon et léger



carvalho maria 28/10/2011 23:31



Un plat côté asiatique, j'adore vraiment ça simplement!





Bonne soirée bises;-)*Maria



brigitte 28/10/2011 18:38



tres belle assiette  ma yoyo du poisson moi j adore j en mangerai tout les jours


bisous ma belle



Nuage de lait 28/10/2011 18:34



Merci pour cette jolie recette WW, je note, ça m'aidera lorsque je serais remotivée


bises


jojo



jupiter 28/10/2011 15:33



hmmmm la couleur bien conserver, les bouchées prêtes à être croquer


je m'i,nviterai volontier, si, si


 


à part ça rien de bon se prépare ailleurs que dans les cuisines, le monde va mal et c'est pas notre fautes


bises


patrick



Isa-Marie 28/10/2011 14:20



Merci pour ces belles bouchées dépaysantes !


Amitiés d'Isa-Marie



Belbe 28/10/2011 13:48



délicieux et très bien présenté



minniestephie 26/04/2010 10:08



Chouette, j'ai tous les ingrédients à la maison. Reste plus qu'à persuader Mr Minnie de manger de la sauce soja mdrr


Bisous



laurenceel 12/03/2010 20:26


très sympa!


lep 04/03/2010 14:58


Ce poisson aux saveurs orientales est de surcroit léger et diététique.


Biscottine 24/02/2010 14:25


Je dis toujours oui à un plat de poisson comme ça! €


amour de cuisine 24/02/2010 09:14


bi$ou$ avant de sortir


Eliane 24/02/2010 06:36


kikou,


De la grisaille pour la semaine,  mais pas sur les blogs...

je te laisse comme d'habitude un zest€ de sympathie

bonne journée


Nuage de Lait 23/02/2010 22:29


Hoooooo quel joli plat que voilà!!!!! j'adore tout simplement
bises
jojo


Hélène (Cannes) 23/02/2010 19:34


Le wok est un merveilleux instrument ! La cuisine chinoise est très diversifiée et peut être excellente !
Bisous
Hélène 


Delf 23/02/2010 19:10


Un régal ton plat asiatique !
Bonne soirée, Bisous
Delphine


Pascaline 23/02/2010 17:34


J'aime beaucoup les saveurs asiatiques!


lolo 23/02/2010 16:03


J'adore ce genre de plats! Ton assiette me plaît!


amour de cuisine 23/02/2010 13:55


magnifique j'adore quoi que je souffre avec cette barre d'over, car elle ne s'affiche pas de suite sur les blogs, et ne me donne pas la main pour laisser un com
bi$ou$ 


Myriam 23/02/2010 13:29


Un plat au bel accent asiatique tout comme j'aime !


Eliane 23/02/2010 12:48


kikou
bravo  une recette pour récolter des sourires !


mon passage pour te laisser un me€€age
d'amitiés   a bientot


Diane-plop 23/02/2010 10:50


Bonjour Anne,
Un plat de poisson à l'asiatique ce n'est pas pour me déplaire. Ca doit eêtre excellent.
Bonne journée
Bises,
Patricia - La Table de Pénélope


Amelie 23/02/2010 08:58


Un plat appétissant comme tout.
Bises


Tamagochan 23/02/2010 08:41


Du poisson à l'asiatique, miamiam, j'adore!
Je connais surtout les nouilles chinoises très jaunes, mais sur la photo elles ont l'air très blanches, elles ressemblent davantage à des udons japonais. Quelle sorte de nouilles chinoises tu
utilises?


bouilloire bavarde 23/02/2010 19:40


alors là je ne peux pas t'aider il s'agit de pâtes chinoises dont j'ignore le nom que j'achéte dans mon hypermarché au rayon produits asiatiques, elles sont très  bonnes, je regarderai la
^prochaine fois promis merci de ta visite
bonne soirée


lulubelle 23/02/2010 07:53


c'est une bien belle recette!