gâteau aux mûres/ ricotta et crème citronnée violettes de Toulouse

Publié le par bouilloire bavarde

  gateau-aux-muresJPG.1.jpg

 

La petite histoire de la bouilloire bavarde:

La violette:

 

violette.jpg

 

On dit qu’elle représente la modestie, la paix, la douceur, l’amour caché, l’humilité, le respect, la timidité.

On offre des violettes pour rappeler à la personne aimée que l'on pense à elle, ou bien pour lui signifier son amour en toute discrétion.

 

Symbole de l’amour fidèle, pur et sincère, la Violette de Toulouse était autrefois le présent privilégié des amoureux. En effet, les hommes avaient pour habitude de déclarer leur flamme à leurs bien-aimées avec un bouquet de Violettes… on se souvient de Luis Mariano qui chantait « l’amour est un bouquet de violette… »

 

Les femmes grecques achetaient les Violettes au coin des ruelles dès l’an 400 avant JC pour leurs vertus médicinales (apaisantes), en pommades ou en tisanes.

 

Connue depuis l’Antiquité dans le Bassin méditerranéen, la Violette était déjà très appréciée pour sa fleur, son odeur délicate, mais également ses vertus médicinales : elle libère les voies respiratoires et calme la toux, et les maux de tête.

 

Dans l'antiquité, à la suite de longues et éprouvantes festivités, les Grecs et les Romains faisaient des couronnes de violettes ,qu’ils plaçaient sur leur tête, destinées à effacer les migraines.

Cette pratique fût justifiée plus tard scientifiquement: En effet, les violettes contiennent en quantité non négligeable de l'acide acétyl salicilique, autrement dit de l'aspirine.

Aux XVII et XVIII èmes siècles, les rois Henri IV et Louis XIII se poudraient à la Violette.

Peu à peu, la violette à fleur double, mauve et suavement parfumée, se répand dans les Grandes Maisons d’Europe.

 

violettes-sucre.jpg

Du point de vue historique

Dès le Moyen Age, on confit déjà des fruits et des fleurs. Et la violette sert notamment à préparer du "sucre violat" et du "sirop de violette" qu’on emploie à des fins médicinales, par exemple pour adoucir la voix. Il faut dire qu’à l’époque, le sucre est une denrée rare, presque exclusivement réservée aux apothicaires, qui plus est, méridionaux !

 

C’est à la fin du XIXe siècle, qu’un certain Monsieur Viol, Toulousain, a l’idée de cristalliser les fleurs de violette pour en faire des bonbons, comme avec les grains de mimosa ou les roses du Bengale. Cette idée lui vaut un certain succès. Et, en 1879 à Toulouse, un certain Bonnel fait lui aussi sa réputation grâce à ses violettes en sucre.

 

Très vite, la ville de Toulouse se spécialise dans cette production. Légende ou pas, ce serait un soldat Toulousain, de retour d’Italie, qui aurait rapporté des plants de violettes de Parme et aurait ainsi initié la culture de ces fleurs dans sa région natale. Cette culture se développe très vite et dès 1845, on repère des traces de culture de violettes de Parme (aussi appelées violettes napolitaines ou violettes de Constantinople) au nord de Toulouse, à Saint-Jory. En 1907, ce sont 400 exploitants qui se consacrent pleinement à cette culture. Cela représente alors une étendue de 20 hectares et une production de 600 000 bouquets par an !

 

Au XVIIe siècle, on trouve des recettes codifiées de violettes confites en marmelade ou candies. Ainsi un certain Massialot décrit scrupuleusement, dans son ouvrage le Confiturier Royal, comment confire les violettes au sucre.

 

Mais il faut tout de même attendre le XIXème siècle pour que cette confiserie prenne l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui et devienne une spécialité de la fameuse ville rose. D’une manière générale, les violettes sont tellement à la mode à l’époque et leur commerce est si florissant que les marchandes de violettes furent taxées pendant la Révolution ! Puis, la violette devient... impériale, s’opposant alors au lys royal ! 

 

Préparation:

On ramasse les violettes en hiver et au début du printemps. Après les avoir équeutées, lavées, et essorées, on les trempe dans du sirop de sucre candi. A la sortie de leur bain, on les saupoudre de sucre glace puis on les laisse sécher pendant 24 heures pour les déshydrater. Ensuite, on les trempe à nouveau dans un sirop de sucre à très haute température et après cristallisation, on les laisse sécher à l’air libre.Source

 

vous pouvez jeter un oeil sur le site de vente en ligne de La maison de la violette c'est superbe, je précise toutefois que je n'ai pas de partenariat avec ce site mais si  la violette de Toulouse vous attire  je vous donne volontiers le lien.

 

gateau-aux-muresJPG.2.jpg

 

  Pour le gâteau:

450 g de mûres surgelées,

1 pot de ricotta,

150 g de sucre vanillé maison,

120 g de farine à poudre levante,

  60 g de maïzena,

4 oeufs,

3 cà s d'huile,

4 gouttes d'extrait naturel d'arôme citron.

 

Pour la crème citronnée:

25cl de lait,

60g de maïzena,

3 cà c de zestes de citron

3 cà s de jus de citron.

 

 

Battre dans le bol du robot les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu à l'obtention d'un mélange mousseux et blanchi ajoutez la ricotta , fouettez,  ajoutez la maïzena en pluie tout en continuant à fouetter, ajouter l'huile. Fouettez à nouveau. réservez.

 

Fouettez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel, ajoutez les oeufs en neige dans la préparation à la ricotta.

puis les mûres , remuez délicatement en soulevant la pâte pour l'aérer.

 

Déposez la pâte dans le moule , puis faire cuire à four préchauffé  à 200° environ 40 à 50minutes.

 

Pendant ce temps préparez la crème au citron:

Faire bouillir le lait avec le sucre et les zestes de citron, puis ajoutez la maïzena diluée dans le jus de citron ajoutez au lait bouillant, et à feu doux laisser épaissir la crème. Laissez refroidir.

 

Démoulez le gâteau refroidi, étalez la crème au citron, saupoudrez de sucre parfumé au citron et décorez de violettes  en sucre de Toulouse.

Remettre au frais jusqu'au moment de servir.

Ce gâteau est délicieux, moelleux parfumé, un vrai bonheur.

 

gateau-aux-mures-jpg.3.jpg

 

 

Pensez à vous abonner à la newsletter, vous serez ainsi informé par mail de la parution des nouveaux billets, venez rejoindre les abonnés de La Bouilloire Bavarde, merci et bienvenue.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Gâteaux

Commenter cet article

marie 29/07/2010 20:22



les gâteaux à la ricotta sont très à la mode actuellement. J'en en ai fait un sans fruit et je les trouver un peu sec le lendemain. Est-ce le cas avec des fruits? je pense qu'il doit être plus
moelleux. il est en tout cas parfait



tiuscha 28/07/2010 10:58



TRès joli, vivement les cueillettes de mûres !



Diane-plop 26/07/2010 17:00



Bonjour Yolande,


Comment vas-tu ? En tous les cas, tu as repris le rythme et c'est très bien.


Ton gâteau aux mûres et à la crème citronnée est superbe et c'est une merveilleuse association de saveurs.


Je pars vendredi en vacances et reviens pour la mi-août....


Très bonne semaine,


Bises,


Patricia - La Table de Pénélope



L 26/07/2010 16:05



Hum cela me met l'eau à la bouche !



gourmandelise 26/07/2010 15:13



Très joli gâteau qui semble très bon!!



Nuage de Lait 25/07/2010 17:11



Une petite merveille ton gâteau


superbes photos qui mettent en appétit ;-))


bonne fin de dimanche


bises


jojo



Emilie 25/07/2010 16:03



S'il est aussi bon que beau alors ça doit être un délice!



choupette88 25/07/2010 06:01



Il est très joli et surement très bon !!


 bon dimanche*


bisous



stella 24/07/2010 21:40



bravo, il est magnifique et délicieusement parfumé...



Amelie 24/07/2010 21:37



Joli gâteau ! les mures sont très prometteuses, elles sont bien formées



kroline 24/07/2010 21:07



waouuuu magnifique gateau



mitokola 24/07/2010 18:34



et bien, je suis drôlement en retard sur toutes tes recettes publiées... ouh là là ! les vacances... mais pour celle-ci je prends d'officie tellement elle est sublime !!! bravo à toi, une
merveilleuse recette de gâteau et puis les mûres sont vraiment des fruits délicieux, merci beaucoup, très belle idée,


gros bisous, à bientôt


mitokola



Céline 24/07/2010 15:49



Il doit être extra ce gâteau, moelleux et bien parfumé!


Bises



babouchka 24/07/2010 14:52



Je note aussi nien vite. Merci Anna pour ce magnifique gâteau.



Eliane 24/07/2010 14:32



Bonjour,Anna, il est tres beau ,


et j'iamgine ce gout de mures !!  trop bien


  a bientot



Lexibule 24/07/2010 14:25



Ce gâteau est fort sympathique:)xxx



chloe 24/07/2010 13:22



J'aime beaucoup ce dessert



Nycolette 24/07/2010 12:35



Ce gâteau est tout simplement superbe !! bravo et je note ta recette de suite...


bises



Eva 24/07/2010 10:23



Comme il est joli ! Bravo !


Bisous



Valérie la gourmande bleue 24/07/2010 10:03



Il est plus que beau ce gateau, un grand bravo !!!



Michael 24/07/2010 08:21



excellent j'adore!!



bouilloire bavarde 24/07/2010 08:24



merci Michael, ravie que mon gâteau te plaise venant de toi le compliment est très apprécié


bon week-end