tarte au lapin à l'italienne

Publié le par bouilloire bavarde

  tarte au lapin à l'italienne jpg.1-copie-1

 

La petite histoire de la bouilloire bavarde:

 

A l'image des particularismes et des différences qui caractérisent le pays, la cuisine en Italie offre une abondance de recettes du terroir, issues de la cuisine dite "de famille", qui font la couleur des repas quotidiens. En revanche, une cuisine "bourgeoise", nationale et unifiée, est difficilement identifiable. Les recettes de grande cuisine, qui remontent parfois à la Renaissance ou au Moyen-Âge, ne sont pas l'exclusivité des très nombreux palais ou des maisons aisées : la gastronomie caractérise l'ensemble de la cuisine italienne.

 

Certains plats sont nés à la cour d'un prince, d'autres dans des fermes paysannes : il peuvent circuler d'un bout à l'autre de l'échelle sociale, en s'adaptant aux besoins et aux convenances de leurs utilisateurs. Il nous en reste plus de 60.000 recensés : les plus simples et les plus vrais résistent et évoluent avec le goût.

 

 

Un repas complet se déroule selon un ordre de succession des plats qui est commun à toute la cuisine italienne. Cette construction est une architecture basée sur deux piliers : le premier plat - il primo - et le deuxième plat - il secondo -. On peut y accéder en passant par les antipasti, présents dans presque toutes les cuisines régionale ; on sort après avoir dégusté les fromages et le dessert. Cet édifice peut être sobre, simple, riche ou fastueux, mais sa structure ne varie pas.

 

Les antipasti (hors-d'oeuvres) - une introduction au repas proprement dit - sont réservés plutôt à des menus de fête sauf au Piémont, où ils occupent une place d'honneur.

 

Le vrai repas commence avec le premier plat, à base de pâtes ou de riz. C'est le trait le plus typique de la cuisine italienne. Devant une assiette de pâtes, les Italiens se reconnaissent et sont connaisseurs. Une personne a l'habitude de quelques recettes de pâtes (de dix à vingt) et ignore les autres qui sont pratiquées ailleurs par milliers. Si l'on adore goûter occasionnellement toute nouvelle recette, l'adoption définitive se fait plus difficilement : l'Italien reviendra toujours aux pâtes "come mamma le fa".

 

Suit le deuxième plat - l'autre pilier qui soutient l'édifice du repas - viande ou poisson, avec son accompagnement de légumes. Par leur nombre, les recettes et les combinaisons possibles forment une galaxie qu'on ne peut saisir que par un regard sur l'ensemble. Bien sûr, des étoiles brillent plus que d'autres : ce sont les grands plats des cuisines régionales. L'importance, la complexité et la richesse du deuxième plat varient selon qu'il s'agit d'un repas ordinaire ou de fête, d'un déjeuner ou d'un dîner, d'une cuisine urbaine ou rurale. Sa composition est liée avant tout à son terroir d'origine, donc à la disponibilité dans le passé d'un produit sur le marché.

 

Les fromages (mais souvent dans la cuisine populaire c'est le fromage), concluent le cycle des mets salés. L'ensemble des fromages recensés est supérieur à 450, mais c'est un assortiment de fromages de la région qu'on consomme d'habitude, hormis quelques "monuments nationaux" : gorgonzola, mozzarella, parmesan, stracchino...

 

A la campagne, le fromage était autrefois bien plus que le dernier mets salé d'un repas varié. La production directe en faisait un aliment toujours disponible, pas cher et dans certains cas il constituait le principal apport en protéines.

 

Le dessert est à l'image du reste : très varié, suivant les régions, il peut aller des tartes ou gâteaux de base jusqu'à la pâtisserie baroque et somptueuse, sans oublier les fruits, qui sont le dessert le plus courant terminant le repas quotidien. Les glaces et les semifreddi occupent une place importante parmi les desserts, et ils abandonnent de plus en plus une identité de "dessert d'été".Source

 

 

400 g de filets de lapin: râbles désossés,

250g de pâte brisée,

3 gros oeufs,

40g de parmesan râpé,

250g de ricotta,

1 citron bio,

40g de câpres au vinaigre,

1 bouquet de basilic,

1 cà s de farine,

2 cà s d'huilke ,

sel, poivre.

tarte-au-lapin-a-l-italienne-jpg.2.jpg

Couper le lapin en dés. Les saler, les poivrer puis les fariner légèrement. Les poêler environ 5 min dans l'huile chaude, en les retournant sans cesse.

 

Préchauffer le four sur 200°.

Tapisser un moule à tarte de pâte brisée.

Piquer le fond à la fourchette. Recouvrir d'une feuille de papier cuisson. Éparpiller dessus des légumes secs. Cuire 10min, ôter le lest.

 

Écraser la ricotta à la fourchette. Incorporer les oeufs battus, le parmesan, les câpres, le basilic ciselé, le zeste râpé et le jus de citron. Saler, poivrer.

 

Éparpiller les dés de lapin sur la pâte précuite. Verser dessus le mélange aux oeufs.

Laisser cuire 20min au four à180°.

Servir la tarte bien chaude avec une salade de roquette à l'huile d'olive.

Source Cuisine Gourmande.

 

tarte-au-lapin-a-l-italienne-jpg.3.jpg

 

 

Si vous aimez cet article, inscrivez-vous sur la newsletter, vous serez ainsi informé par mail de la parution des nouveaux billets, merci


je viens de créer ma communauté:

Les Amoureux du Quercy gourmand,si vous aimez ma belle région, ses produits du terroir, sa gastronomie, vous me feriez grand plaisir de m'y retrouver, abonnez-vous, rejoignez nous , nous échangerons,recettes, astuces, la douceur de vivre de mon coin de ciel bleu..

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans plat unique

Commenter cet article

payday loans chicago 08/05/2016 10:59

Surprisingly better, in the event that you can discover a lower rate on your home loan, you will be reserve funds a huge number of dollars. Simply try to get your obligations paid down as fast as would be prudent.

Sisounette 17/01/2011 09:09



Je viens de découvrir ton site, je reste scotchée par tout ce que tu nous fais découvrir!!!! Que du bonheur, quel régal d'apprécier et de lire tes commentaires..


Félicitation pour cette savoureuse recette italienne que je ne manquerai pas de faire


Gros bisous d'une catalane



bouilloire bavarde 17/01/2011 09:29



bonjour Sisounette, je suis ravie que mon blog te plaise, ravie de t'acceuillir parmi les abonnée de la news, tu recevras ainsi les mails t'annonàant les nouveaux biellets  je publie  à
peu  tous les deux jours, car j'ai bcp d'autres activiyés et les histoires que je raconte me prennent beaucoup de temps de recherche, alors à bientôt de tes nouvelles.


bises


Yolande



Voyance amour 16/11/2010 11:51


Excellent travail. Tant sur le fond que sur la forme. Un grand bravo à toute votre équipe.


Horoscope 16/11/2010 11:49


C'est délicieuse mmmmmmmmmmm !!!


Voyance 16/11/2010 11:45


Félicitations pour le contenu de votre blog, qui au demeurant est très intéressant à consulter, continuez, bravo.


cuisineplurielle 14/11/2010 15:58



original à tester



Laurent 14/11/2010 14:33



Une tarte au lapin ? Le Poulet que je suis a quelques frayeurs... Pourvu qu'il ne soit pas le prochain, dans la tarte !



bouilloire bavarde 16/11/2010 20:10



jamais essayé avec un poulet, il faudrait qu'il soit "très tendre" lol


merci de ta visite à bientôt



Hélène (Cannes) 14/11/2010 09:17



Rhooo ça a l'air magnifique, ça !


Bisous et bon dimanche


Hélène



laurence 14/11/2010 08:57



Bonne idée cette quiche au lapin.



Doria 13/11/2010 18:40



L'Italie regorge d'excellentes recettes comme cette tarte que tu nous présentes aujourd'hui. Elle est très originale et très belle à regarder !


Très bonne soirée de ce samedi,
Bisous, Doria



red 13/11/2010 17:16



 


une jolie version et délicieuse recette pour cuisiner le lapin


bonne soirée ................



pierre 13/11/2010 14:43



salut la bouilloire !! avec une salade verte c'est parfait Pierre



Océane 13/11/2010 08:20



c'est vraiment super original



amour de cuisine 13/11/2010 00:20



ooooooooh, ca doit etre tres savoureux, j'aime beaucoup, gros bisous



Davy 12/11/2010 22:18



Une tarte appétissante et original, je m'en taperais bien une tranche.


Bon week-end. Davy.



alaro 12/11/2010 20:30



une tarte gourmande et originale ! ;-))



mitokola 12/11/2010 18:34



Bonsoir,


Une merveille cette tarte au lapin, légère et gourmande superbe de saveurs et de subtilité... un tout grand bravo à toi et merci pour cette excellente et savoureuse recette... ton blog est
vraiment extraordinaire et j'adore cette façon de présenter tes recettes et de commenter tel ou tel ingrédients, épices ou autres avant d'attaquer la cuisine, une idée géniale !!!!


Cela dit et donc en conséquence.... (lol) je rejoints la newsletter et la communauté du Quercy.... belle soirée, gros bisous


 Jacqueline



Jeanne 12/11/2010 15:39



Entre la ricotta et le parmesan tu fais mon bonheur moi qui suis origine Italienne !!!


Tu as fait une merveille et certainement bonne !!! Bisous



Eliane 12/11/2010 12:00



Bonjour Ana, apres les maures, voici les italiens


du lapin a leur facon et en tarte, ce n'est que du bonheur,  bravo amie bravo pour l'originalitéAccalmie de la tempête pour le moment
belle journée , bisous



Amelie 12/11/2010 10:29



Une bonne idée cette tarte salée !


Bisous



clemence 12/11/2010 10:29



une tarte au lapin ? Sympa et original !



cuisineplurielle 12/11/2010 10:17



elle a l'air fameuse, ta tarte


peut-être nous croiserons-nous à Soissons? bonne journée



BREE 12/11/2010 09:53



coucou chère KETTLE !


moi qui adore la cuisine Italienne & le lapin :


je suis gâtée...


 


je te souhaite un agréable vendredi préambule à ce week end


bisou amie


BREE



axoulle 12/11/2010 07:25



humm qu'elle recette gourmande bravo



jupiter 12/11/2010 07:00



ah, divine cuisine italienne , si directe et qui conseve les saveurs en les magnifiants


toujours à la recherche de "come mamma le fa", ingrédient essentiel de la cuisine italienne "la mamma" bien plus essentielle que le plat unique souvent, mais où la mamma y met tout sont coeur


dans ma mémoire vraiment pas en bon état, pour moi antipasti se traduisait tourjours par "ante " avant et pasti - pâte


dont avant les pâtes


 


ma soeurs qui est mariée à un sicilien me dit que non......


miam et les recettes de bord de mer. A choisir c'est la cuisine mondiale que je préfère, moins sophistiquée que la notre plus directe, plus intacte, malgré la déferlante mondialisation culinaire


 


bizzz


jupi



babouchka 12/11/2010 05:50



Une jolie tarte très originale!